Panier Objets mémorisés loader

Trouver un hébergement

Réservation en seulement 3 minutes

Une question?

Nous vous conseillons gratuitement!

+49 761 3881-1414

tarif local

freiburg.booking@fwtm.de

Les groupes sont les bienvenus!

Notre service "spécial groupes" vous établit volontiers une offre individuelle!

Formulaire de demande
Hébergements sélectionnés & contrôlés par le partenaire officiel de la ville de Fribourg
Aucun frais de réservation
Réservation en ligne & paiement sur place
Réservation sécurisée par cryptage SSL

Schwabentor (Porte des Souabes)

Attention: Quitter la ville à ses propres risques et périls ! La Porte des Souabes, porte de la ville destinée à la protection des citoyens, a été érigée au milieu du 13ème siècle dans l’enceinte de la fortification.

Au Moyen Âge, laisser le rempart de la ville derrière soi signifiait partir à l’aventure : En effet, des forêts et routes inconnues et l’appréhension permanente d’être attaqué par des brigands étaient source d’inquiétude pour les marchands mais aussi pour les voyageurs. Le « Dornauszieher » (le tireur d’épine, statue d’un jeune garçon qui se retire une épine du pied) mettait en garde tous ceux qui n’étaient pas découragés par leurs propres sentiments de crainte de quitter la ville.

Une expression de visage tourmentée orne la tête relativement grande de la petite statue sans cou qui, assise les jambes croisées au-dessus du passage de porte de la tour de défense, se retire une épine du pied. Depuis l’antiquité déjà ceci peut être interprété comme un symbole de péché et de pénitence. C’est pourquoi les historiens supposent qu’il s’agit là d’un avertissement à ne pas s’écarter du bon chemin.

Celui qui malgré tout empruntait la Salzstrasse (rue du sel) en passant par la porte, pouvait traverser le pont de la rivière Dreisam et atteignait les voies commerciales les plus importantes de la Forêt Noire. En son temps, un marchand de sel qui, lors d’un de ses précédents voyages d’affaires s’était épris de cette ville, arrivait à Fribourg par l’une de ces routes de la Souabe. Armé de plusieurs tonneaux remplis d’argent il voulait acheter la ville de Fribourg, mais les citoyens ne l’avaient accueilli qu’avec rires et moqueries surtout lorsqu’il ouvrait pompeusement les tonneaux et constatait que son épouse avare avait pris les devants. En effet, n’étant pas très enthousiaste par l’idée que son mari envisageait de dépenser tout son argent pour l’acquisition de la ville, elle avait pris soin, avant son départ, de remplacer l’argent par du sable et des pierres.

On dit que cette légende est à l’origine du nom du Schwabentor. C’est pourquoi, le marchand de sel avec son attelage orne la face intérieure de la porte de la ville depuis le 17ème siècle. Le saint patron de Fribourg, le tueur de dragon St. Georges resplendit sur la face extérieure.

Notre conseil: La seule possibilité de voir l’intérieur de la Porte des Souabes est de visiter la Zinnfigurenklause (Cabinet de figurines d’étain) – un musée de miniatures unique en son genre. 10 000 figurines d’étain réalisées de façon artisanale retracent les plus importants événements historiques de Fribourg et de la région.

entrée libre
accès libre / toujours accessible

Carte

Carte

Indiquez ici votre adresse initiale

Donnez svp votre lieu de départ. Vous pouvez également préciser le nom et le no de rue permettant une calculation précise de la distance.